Retour aux publications
what-is-seo-and-how-it-works-ecommerce-beginners-guide_featured
Astuces marketing

Référencement naturel : le guide complet du SEO

Par Temps de lecture: 13 Minutes

La plupart de vos clients potentiels utilisent les moteurs de recherche lorsqu’ils cherchent à faire des achats en ligne. Il est donc important que votre boutique en ligne soit bien placée dans la liste des résultats de recherche. En effet, si votre site internet est bien référencé, il apparaîtra sur la première page des moteurs de recherche, ce qui génèrera beaucoup de traffic.

En ce qui concerne les marketplaces, visez un référencement pour au moins deux moteurs de recherche : des moteurs généraux, comme Google, et des moteurs de recherche de marketplaces, comme eBay Cassini. 

Voici les thèmes que nous aborderons dans ce guide du SEO :

Définition du SEO

SEO signifie Search Engine Optimization, que l’on peut traduire par « optimisation pour les moteurs de recherche« .

Il est dans l’intérêt des moteurs de recherche de fournir aux utilisateurs un contenu pertinent et complet. Afin de faire de leur service le choix n°1 des internautes, les moteurs de recherche ont des algorithmes soigneusement conçus qui organisent les résultats en fonction des besoins de l’utilisateur.

Les moteurs de recherche utilisent des bots pour prédire le contenu recherché par leurs utilisateurs. Ces bots, également appelés crawlers, parcourent Internet et analysent tout le contenu qu’ils peuvent trouver. Les bots retournent dans leur moteur et ajoutent les informations collectées à leur index de recherche.

Cet index est ensuite utilisé pour aider l’algorithme du moteur de recherche à estimer la pertinence de chaque élément de contenu pour les requêtes de recherche. L’algorithme détermine le classement d’une page pour certains mots-clés.

Voyons ce que Google considère comme le contenu le plus pertinent pour la requête de recherche « print on demand ».

Exemples de résultats de recherche sur Google pour "print on demand"
Exemple de résultats de recherche sur Google pour “print on demand”

Comme on peut le voir, Google place notre page d’accueil en tête des résultats de recherche non rémunérés sur le sujet.

Le fait d’être en tête des résultats de recherche peut stimuler vos ventes en générant un trafic organique vers votre site. Les 3 premiers résultats reçoivent 75,1 % de tous les clics par recherche. Si votre site n’est pas dans cette fourchette pour vos mots-clés ciblés, votre référencement a besoin d’un peu de travail.

Glossaire SEO 

Avant de nous lancer et d’apprendre les bases du référencement, passons en revue les termes de référencement les plus importants.

Index de recherche : une bibliothèque de données que les crawlers des moteurs de recherche ont collectée sur tout l’Internet. Les algorithmes des moteurs de recherche utilisent ces données pour établir des listes des meilleurs résultats de recherche.

Mots-clés : les mots principaux de votre contenu. Par exemple, si vous avez créé une page de produit pour un pull de Noël, voici les mots-clés que vous pourriez inclure dans votre description : « pull de Noël”, “vêtement de fête” ou encore “tenue festive ».

Requêtes de recherche : ce que les internautes tapent dans les moteurs de recherche. Une requête peut être un seul mot-clé ou une phrase qui en contient plusieurs, par exemple : « pull de Noël » ou « où puis-je acheter un pull de Noël ». La différence entre une requête de recherche et un mot-clé ? Les mots-clés sont utilisés par les créateurs de contenu (comme vous-même) alors que les requêtes de recherche sont appliquées par les utilisateurs qui recherchent du contenu.

Intention de recherche : le contenu que cherche à obtenir un utilisateur lorsqu’il réalise une requête de recherche. Par exemple, si je cherche sur Google des « recettes de gâteaux au chocolat », je cherche de brèves instructions sur la façon de préparer ce dessert, et non un livre de recettes complet. Les moteurs de recherche essaient de deviner les intentions de recherche des internautes et établissent des listes de résultats correspondants. 

Volume de recherche : représente la moyenne mensuelle des recherches d’un mot-clé. Vous pouvez utiliser le volume de recherche pour vérifier également le niveau d’intérêt approximatif pour un sujet ou un produit.

Difficulté de mot-clé : décrit la difficulté de classement d’un mot-clé ou d’une requête de recherche, avec un nombre compris entre 0 et 100, 0 étant la valeur la moins difficile. Plus la difficulté est élevée, plus la concurrence pour obtenir les 10 premiers résultats de recherche pour ce mot-clé est grande.

Cannibalisation des mots-clés : lorsque plusieurs pages de votre domaine tentent de se classer pour les mêmes mots-clés. Vous finissez par vous faire concurrence, et les positions de classement de vos pages seront instables.

Backlinks : liens d’autres sites menant à votre page. Les backlinks peuvent augmenter le trafic vers votre site, renforcer l’autorité de votre domaine (la crédibilité et la compétitivité de votre page) et augmenter vos chances d’obtenir un meilleur classement dans les résultats de recherche. Les backlinks peuvent être acquis :

  • de façon organique : d’autres pages qui renvoient à votre contenu par choix
  • manuellement : vous accédez à d’autres pages (aussi appelées « linkbuilding », voir ci-dessous).

Linkbuilding : le processus d’acquisition manuelle de backlinks. Bien qu’il soit toujours préférable d’obtenir des liens sans avoir à le demander en créant du contenu à forte valeur ajoutée, la création intentionnelle de liens reste une bonne pratique. Tirez le meilleur parti de votre contenu en en faisant la promotion. Vous pouvez par exemple proposer à d’autres sites de partager un lien vers votre page.

Leads de linkbuilding : pages dans lesquelles vous souhaitez placer un lien vers votre site.

Méta-tags : la description de votre page qui apparaît dans les résultats de recherche. Les deux principales balises meta sont le méta-titre et la méta-description, comme indiqué ci-dessous.

Exemple de meta title et de meta description
Exemple de méta-titres et de méta-descriptions

Si vous connaissez le langage informatique, vous pouvez jouer avec les méta-mots-clés, les robots, le type de contenu et d’autres caractéristiques des méta-tags qui ne sont accessibles que dans le code de la page. 

OG image : signifie  « open graph image », l’image qui apparaît dans le message lorsque quelqu’un partage un lien vers votre page sur les réseaux sociaux.

Exemple d'OG image
Exemple d’endroit où trouver une image OG. Source: Facebook

Image tags / Alt text : données qui expliquent le contenu visuel en mots. Les crawlers de Google ne peuvent lire que des informations écrites, ils ne peuvent pas traduire des images. Le texte alternatif (« Alt text ») est également utilisé pour fournir des informations aux utilisateurs malvoyants.

La plupart des plateformes, comme WordPress dans l’exemple suivant, ont des fonctions de médiathèque intégrées qui permettent de modifier les informations des fichiers, y compris les textes Alt.

Editeur d'informations des images WordPress
Éditeur d’informations des images WordPress. 

Accédez au glossaire e-commerce de Printful pour plus de définitions e-commerce.

Conseils de référencement en e-commerce : 4 bonnes pratiques SEO

Pour mettre le glossaire SEO en perspective, j’ai créé un guide pour vous permettre de tirer le meilleur parti du trafic des moteurs de recherche.

1. Effectuez une recherche de mot-clé

La recherche doit être votre première étape pour créer de nouvelles campagnes, des landing page ou des idées de produits et de contenus. L’objectif est de trouver des mots-clés présentant tous les éléments suivants :

  • Volume de recherche élevé (1000 et plus)
  • Faible difficulté des mots-clés (moins de 20)
  • Pertinence par rapport à votre produit/contenu

Beaucoup de mots-clés populaires ont un score de difficulté élevé. Pour les classer, vous devez soit être un leader du secteur, soit investir massivement dans la publicité.

Vous avez plus de chances de gagner du trafic en vous concentrant sur des mots-clés de faible difficulté et à fort volume de recherche.

Pour illustrer cela, voici un mot-clé pour lequel chaque détaillant aimerait être bien positionné dans les moteurs de recherche : « vêtements pour femmes ».

Vue d'ensemble des mesures des mots clés "Vêtements femmes". Source: Ahrefs
Vue d’ensemble des mesures des mots clés « Vêtements femmes ». Source: Ahrefs

Il a un volume de recherche intéressant de 60K, ce qui signifie qu’il est consulté environ 60 000 fois par mois. Cela peut sembler être un bon moyen d’atteindre les clients, mais examinons d’abord les concurrents.

Résultats de la recherche "Vêtement femme" sur Google
Résultats de la recherche « Vêtement femme » sur Google

Les premiers résultats non payés appartiennent à Zalando, La Redoute et Gemo. Ces marques sont très connues et c’est pourquoi Google leur donne le dessus sur les mots-clés les plus importants. 

En tant que petite entreprise essayant de se classer dans la catégorie « vêtements pour femmes », cela demandera beaucoup de temps et d’efforts qui pourraient ne pas être rentables au final. Je recommande de trouver un équilibre entre volume élevé et faible difficulté. Examinons les « vêtements d’été ».

Vue d'ensemble pour le mot-clé "Robe d'été". Source: Ahrefs
Vue d’ensemble pour le mot-clé « Robe d’été ». Source: Ahrefs

Cela pourrait facilement tomber sous la rubrique « vêtements pour femmes », mais comme vous le voyez, la difficulté s’effondre. Même si le volume de recherche est presque 7 fois moins important que pour « vêtement femme », 8K reste énorme. 

Si vous êtes ambitieux et que vous avez envie de vous attaquer à des mots-clés difficiles, allez-y ! Si vous réussissez, vous augmenterez votre autorité de domaine et le trafic vers votre boutique en ligne. 

Bref, restez réaliste tout en gardant vos objectifs en tête. 

2. Optimisez les listes de produits

Pour les e-commerçants, les listes de produits sont les éléments les plus importants du contenu de leur page. C’est là que les utilisateurs peuvent le mieux connaître votre produit et prendre une décision d’achat. Pour que vos produits restent visibles sur les moteurs de recherche, voici les sections auxquelles vous devez prêter attention.

2.1. Nom du produit

Quel que soit l’algorithme de recherche, toutes les marketplaces et plateformes de e-commerce ont une chose en commun. Les 2 ou 3 premiers mots utilisés dans le titre sont les plus importants et détermineront le classement que vous obtiendrez. La plupart des plateformes proposent un nombre limité de caractères pour les titres, choisissez donc vos mots avec discernement.

Cela signifie que vous devez trouver un juste milieu entre les mots-clés génériques et spécifiques. Trouvez les termes qui décrivent votre produit et afin que ce dernier ait plus de chance d’être bien répertorié.

Les noms de produits ne sont pas adaptés à l’utilisation d’un vocabulaire sophistiqué : veillez à utiliser un vocabulaire simple.

Exemple de produit listé sur la marketplace Etsy. Source: Etsy
Exemple de produit listé sur la marketplace Etsy. Source: Etsy

Ici, les 3 premiers mots « Planche à découper personnalisée » sont généraux, mais décrivent parfaitement le produit. Inutile de faire compliqué quand on peut faire simple !

2.2. Description du produit

C’est là que vous pouvez être un peu plus créatif. Utilisez votre recherche de mots-clés et votre imagination pour trouver des descriptions accrocheuses mais simples. Dans cette section, mettez en évidence ce qui rend votre produit exclusif.

Voici un exemple de description de produit bien faite sur Etsy pour des sandales de bébé au crochet.

Exemple de description de produit listé sur la marketplace d’Etsy  Source: Etsy
Exemple de description de produit listé sur la marketplace d’Etsy  Source: Etsy

Le vendeur décrit l’article en utilisant les spécifications du produit qui servent également de mots-clés pour être répertorié sur les moteurs de recherche. Lorsque vous rédigez une description, recherchez les caractéristiques qui permettent à votre produit de se démarquer.

La règle la plus importante pour cette section est de s’assurer que toutes vos descriptions de produits sont uniques. Que ce soit dans le même domaine ou dans des domaines différents, les moteurs de recherche détestent les doublons.

Cela inclut également la copie d’informations provenant des pages de produits de vos fournisseurs, telles que Printful. 

Nos descriptions par défaut sont un moyen pour vous de mieux comprendre le produit. Vos clients et les moteurs de recherche en ligne préféreront de loin les pages de produits rédigées par vos soins !

3. Créez un contenu à la fois optimisé et à forte valeur ajoutée

Les pages de produits sont très utiles, mais il y a moins de possibilités de mots-clés en raison des limites de caractères.

Gardez à l’esprit que vous ne devez pas surcharger une page avec des mots-clés. Cette pratique, connue sous le nom de « bourrage de mots-clés », entraîne souvent une pénalité de la part de Google, qui pourrait réduire votre trafic organique.

Pour couvrir sans risque des champs de mots-clés plus larges, je vous recommande vivement d’investir du temps dans des contenus plus longs tels que des blogs, des landing pages, des infographies, et plus encore (si votre plateforme de e-commerce le permet).

Voici 4 bonnes pratiques SEO afin d’améliorer votre référencement Google.

3.1. Ajoutez des mots-clés dans les titres

Les titres sont les éléments les plus performants en matière de référencement pour 2 raisons :

  • Ils constituent la partie principale de votre page que les crawlers utilisent pour analyser le contenu de votre page
  • Ils donnent à l’utilisateur une première impression de votre site sur les moteurs de recherche, les messages des réseaux sociaux et même les onglets des navigateurs web

Vérifiez si vos titres contiennent les principaux mots-clés pour lesquels vous souhaitez être classés. Voici le titre de notre blog sur les produits tendance de 2020 :

article "top 10 des produits tendance à vendre pendant la saison des fêtes de fin d'année 2020"

Voici les mots-clés qui génèrent du trafic pour cet article de blog.

Liste des principaux mots-clés qui génèrent du trafic pour l'un de nos articles de blog. Source: Ahrefs
Liste des principaux mots-clés qui génèrent du trafic pour l’un de nos articles de blog. Source: Ahrefs

Comme vous le voyez, nous obtenons la plupart de notre trafic de recherche organique à partir de mots-clés qui ont été inclus dans le titre.

Cependant, les titres ne servent pas seulement de piédestal pour les mots-clés, mais aident également les crawlers à comprendre la structure de votre page. L’organisation des pages avec des titres et des en-têtes est plus agréable aux yeux des utilisateurs et des crawlers.

3.2. Gardez une longueur de contenu optimale

Pour répondre aux besoins des utilisateurs, les moteurs de recherche préfèrent un contenu qui couvre un plus large éventail d’informations. Les pages classées en première position dans les résultats de recherche Google comptent en moyenne 1 890 mots, ce qui montre que les contenus plus longs sont généralement mieux classés.

Pour obtenir un meilleur classement, assurez-vous que vos articles de blog, communiqués de presse et autres contenus soient aussi complets que possible. Lorsque les utilisateurs se tournent vers Google pour poser des questions, il faut qu’ils trouvent toutes les réponses sur votre page.

3.3. Faites attention aux noms des fichiers d’images

Lorsque vous faites une recherche d’images sur Google, la liste des images n’est pas basée sur ce qu’elles contiennent réellement, mais sur les mots-clés utilisés dans les noms d’images et les balises alt. Si vous avez une photo sur votre page qui illustre parfaitement un « T-shirt rose pour femme », mais que vous l’avez importée sur votre site avec le nom de fichier « 3225234z », elle ne sera pas classée.

Avant de télécharger une image dans votre boutique, incluez des mots-clés pertinents dans les noms de fichiers. Pour éviter les problèmes techniques avec les noms de fichiers :

  • Utilisez des traits d’union, et non des espaces, entre les mots
  • Soyez descriptif mais bref (3-8 mots)
  • Évitez les déterminants (le, un, ça, vers, etc.)

3.4. Évitez la cannibalisation des mots-clés

Comme je l’ai expliqué dans le glossaire, il y a cannibalisation des mots-clés lorsque deux ou plusieurs de vos pages sont en concurrence pour les mêmes mots-clés.

À première vue, cela ne semble pas si grave : vous avez toujours du trafic ! Cependant, vos concurrents pourraient profiter de l’instabilité de votre site. Pendant que vos pages « se battent », vos concurrents gagnent en traffic.

Pour éviter cela, gardez une trace de vos pages existantes et regardez leur classement avant de créer du nouveau contenu.

Si vous souhaitez créer du contenu avec des mots-clés pour lesquels vous êtes déjà classé, vous pouvez le faire en utilisant les mots-clés de votre site :

  1. Supprimez la page existante et créez-en une nouvelle (surtout si l’ancien contenu n’est pas bien classé), ou
  2. Modifiez la page existante pour qu’elle n’entre pas en conflit avec le nouveau contenu.

Téléchargez la checklist SEO à la fin de cet article

4. Faites la promotion de votre site

La promotion de votre site lui donnera un coup de pouce nécessaire. Il existe des options payantes telles que les annonces Google. Si vous cherchez des moyens de promouvoir votre site gratuitement, voici les deux meilleures options qui aideront également votre référencement.

4.1. Publications sur les réseaux sociaux 

Il y a beaucoup de débats autour de la question de savoir si l’engagement sur les réseaux sociaux a un impact sur le référencement. Matt Cuts, un ancien employé de Google, affirme que les signaux sociaux tels que l’engagement et le nombre de followers n’affectent pas le classement de Google. Cependant, les directives de Google en matière de référencement suggèrent d’utiliser les médias sociaux comme source de trafic. Google laisse entendre que les réseaux sociaux sont l’une des sources d’information utilisées pour créer des vignettes pour les entreprises locales.

Bien que les mentions likes et les partages ne vous aident pas directement à vous classer, ils donnent à votre site plus de trafic et de preuve sociale. Gardez vos comptes de réseaux sociaux actifs pour vous aider à faire connaître votre produit et à créer une communauté en ligne pour votre entreprise.

Pour faire connaître votre contenu et améliorer son classement, faites du linkbuilding. Cela vous permettra d’augmenter le trafic de votre site.

Google a des sentiments mitigés sur le linkbuilding. Ce n’est pas contraire à leurs directives, mais veillez à ce que vos liens ne soient pas considérés comme du spam.

Avant d’approcher des prospects potentiels, vérifiez si leur contenu est pertinent par rapport au vôtre. Imaginez que votre page soit liée à leur contenu : 

  • Cela aurait-il un sens ?
  • Votre contenu ajoute-t-il des informations pertinentes au leur ?
  • Y a-t-il un endroit sur leur page où votre lien pourrait s’insérer ?

Si votre réponse aux trois questions est oui, alors vous pouvez y aller. Sinon, trouvez une meilleure piste.

Il n’existe pas de méthode infaillible pour faire du linkbuilding. Créer un contenu à forte valeur ajoutée est toujours la meilleure stratégie.

Outils de référencement abordables pour débutants

En ce qui concerne les outils de référencement, personnellement j’utilise Ahrefs. Cependant, il peut être coûteux (à partir de 99 $/mois), surtout pour les propriétaires de petites boutiques en ligne. Si vous pouvez vous le permettre, c’est génial ! Sinon, ne vous inquiétez pas, il existe de nombreux outils de référencement qui ne feront pas exploser votre budget. Voici quelques-unes de mes recommandations.

Google Analytics

Pour être bien classé sur Google, il faut connaître leurs propres outils. Pour commencer, il y a Google Analytics. Cet outil gratuit vous aidera à suivre le trafic sur votre site, vos objectifs (y compris les inscriptions, les clics sur les liens, les achats effectués et les bénéfices réalisés), le comportement des utilisateurs, les données démographiques, etc.

Il vous faudra peut-être un peu de temps pour parcourir leurs fonctionnalités, mais je vous recommande vivement de prendre le temps de maîtriser cet outil d’analyse. Google Analytics vous donne un aperçu des données suivantes :

  • Le parcours du visiteur avant qu’il n’effectue un achat
  • Ce qui est arrivé à ceux qui n’ont rien acheté
  • Les pages qui génèrent le plus d’inscriptions
  • La localisation géographique de vos clients
  • L’âge de vos clients

Et ce n’est qu’une fraction des données que Google Analytics peut vous fournir !

Compte démo de Google Analytics
Compte démo de Google Analytics

Je vous suggère de consulter leur version de démonstration. Vous pourrez ainsi expérimenter et créer des rapports, des vues et des filtres pour vous entraîner. De plus, comme il s’agit d’un outil très puissant et populaire, il existe de nombreux tutoriels, guides et cours en ligne pour vous aider à démarrer.

Google Search Console

Avec la boîte à outils Google, la Google Search Console vous aide à surveiller les mots-clés qui figurent dans le classement de vos pages et vous avertit en cas d’erreur technique. Utilisez cet outil pour analyser vos pages existantes et les corriger si nécessaire.

PageSpeed Insights

Les utilisateurs détestent les pages lentes, c’est pourquoi la vitesse de chargement des pages est un facteur de classement important. PageSpeed Insights comparera votre temps de chargement de page à celui d’autres sites et vous indiquera s’il doit être amélioré. Vous pouvez l’utiliser aussi bien pour les ordinateurs que pour les téléphones portables.

Exemple d’analyse de rapidité de chargement d’une page web avec PageSpeed Insights
Exemple d’analyse de rapidité de chargement d’une page web avec PageSpeed Insights 

Screaming Frog

Screaming Frog fournit un audit à l’échelle du site. Il scanne toutes vos pages et recherche les erreurs liées au référencement, telles que :

  • Des liens brisés
  • Des méta balises incorrectes (trop longues, trop courtes, ou dupliquées) ou manquantes
  • Du contenu dupliqué 

Cet outil vous aidera à garder un œil sur votre site et à vous assurer que tout est sous contrôle. La correction de ces erreurs peut aider votre site à être plus performant sur les moteurs de recherche.

SEMrush

Idéal pour :

  • Effectuer des recherches par mots-clés et par sujets pour de nouveaux contenus
  • Suivre vos résultats pour les mots-clés souhaités
  • Créer des rapports PDF pour suivre vos performances

La version gratuite de SEMrush peut également être utilisée pour effectuer un audit de référencement. Cependant, cette fonctionnalité a une limite : elle peut parcourir 100 pages par audit. Ainsi, si vous avez une boutique en ligne qui compte plus de 100 pages (y compris les listes de produits individuels, les pages de FAQ, les articles de blog, etc), vous n’obtiendrez pas un rapport complet. Si votre site dépasse la limite de pages, essayez Screaming Frog.

Answer The Public

Answer The Public (ATP) est un outil qui génère une liste de requêtes de recherche potentielles liées à un mot-clé de votre choix. Utilisez l’ATP pour :

  • Avoir une meilleure idée de l’intention de recherche pour les mots-clés que vous avez sélectionnés
  • Construisez un plan pour votre contenu
Exemple de générateur de requêtes de recherche sur ATP
Exemple de générateur de requêtes de recherche sur ATP

Il s’agit de la vue principale des questions générées. Pour faciliter la lecture, passez à la vue des données.

Vue des données sur ATP
Vue des données sur ATP

Cela vous donnera un aperçu de ce que votre contenu doit couvrir. Vous devez vous efforcer de répondre au plus grand nombre de ces questions (pour autant qu’elles soient pertinentes par rapport à votre sujet).

Faites défiler la liste vers le bas jusqu’à « prépositions », « comparaisons », « alphabétique » et « connexe » pour obtenir plus d’exemples de questions. Utilisez-les pour adapter votre contenu aux besoins des utilisateurs.

Moz Bar

Cette barre d’outils SEO est idéale pour trouver et analyser les leads de linkbuilding. Ajoutez-la à Google Chrome en tant qu’extension pour afficher l’autorité de domaine des sites dont vous souhaitez obtenir un backlink.

Exemple d’analyse de Moz Bar
Exemple d’analyse de Moz Bar 

Commencez à optimiser votre boutique en ligne

En fin de compte, pour booster vos ventes en ligne, vous devez augmenter votre trafic en ligne. Pour y parvenir, le référencement est un élément indispensable de votre stratégie de marketing. Optimiser votre boutique en ligne pour les moteurs de recherche peut réellement faire la différence.

Maintenant que vous avez appris comment améliorer votre référencement, il est temps de mettre ces connaissances en pratique. Pour vous aider à suivre toutes les étapes, j’ai créé une checklist SEO gratuite que vous pouvez télécharger à la fin de l’article.

Quelle est votre expérience en matière d’optimisation d’une boutique en ligne pour les moteurs de recherche ? Partagez vos propres conseils dans les commentaires !

Télécharger la checklist SEO

Abonnez-vous à notre blog pour accéder au fichier immédiatement !

Una is an SEO content marketing specialist with a knack for linkbuilding, SEO-friendly copywriting, and building stunning landing pages. In her spare time she's an avid reader, and keeps close tabs on all things social media and mental health.

Comments

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée



Retour aux publications

Prêt à essayer Printful?

Connectez-vous à une plateforme e-commerce ou passer une commande

Commencer
shares