Retour aux publications
guide du dropshipping
Manuel du débutant

Guide complet pour réussir en dropshipping en 2020

Par Temps de lecture: 10 Minutes

Le dropshipping a le vent en poupe. Très tendance aux Etats-Unis depuis une dizaine d’années, ce modèle se développe également en France. Les statistiques à ce sujet sont encore peu nombreuses mais le chiffre d’affaires dégagé sur le marché français pourrait très bien exploser dans les prochaines années à venir.

Si vous avez commencé à entreprendre des recherches sur le dropshipping, vous êtes sûrement déjà tombé sur des vidéos Youtube aux titres accrocheurs promettant de réaliser de gros bénéfices en des temps records. Il est vrai que le dropshipping est une excellente rampe de lancement dans l’entrepreneuriat mais il y a tout de même quelques éléments à bien comprendre pour parvenir à transformer l’essai.

Ce guide vous aidera à vous lancer et à réussir en dropshipping.

Ajoutez ce guide sur le dropshipping dans vos favoris avec le raccourcis CTRL + D

1. Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping consiste à vendre des produits en ligne sans les posséder en stock. Le vendeur ne paye son fournisseur qu’une fois la vente réalisée. Afin de trouver des clients, le vendeur doit mettre en place une stratégie de marketing et créer un site vitrine pour ses produits. 

Pour faire simple, le dropshipping se base sur une relation tripartite complètement automatisée : le client, le vendeur (vous-même) et le fournisseur. Voici les 3 étapes de vente en dropshipping :

  1. Le client passe commande sur votre site
  2. Vous passez commande auprès de votre fournisseur
  3. Le fournisseur envoie le produit à votre client
Source: Oueb group

Il y a différentes façons de faire du dropshipping, tout dépend de votre objectif commercial. 

Si vous cherchez à réaliser un profit à court terme, vous pouvez opter pour la revente de produits achetés sur Aliexpress (ou d’autres fournisseurs connus pour leurs bas prix). Dans ce cas-là, tout va se baser sur votre stratégie marketing ainsi que sur le choix d’un produit gagnant et d’une niche bien déterminée.

Si en revanche vous souhaitez bâtir une marque unique, vous pouvez personnaliser des produits en marque blanche, c’est ce qu’on appelle le print on demand. L’avantage avec le print on demand, c’est le degré de personnalisation offert. Cela vous permet de vous différencier face aux concurrents. Printful vous propose notamment de personnaliser vos emballages avec des autocollants, des encarts, et des notes personnalisées. Vous avez par ailleurs le choix entre plusieurs techniques d’impression et de tissus pour imprimer vos designs.

2. À qui s’adresse le dropshipping ?

Le dropshipping est un bon moyen pour arrondir vos fins de mois en créant votre propre activité. Que vous soyez étudiant, actif, au chômage ou même à la retraite, le dropshipping est à la portée de tous (ou presque) ! 

Voici ce dont vous avez besoin pour vous lancer en dropshipping :

  1. Un ordinateur et une connexion internet. (requis)
  2. Être déclaré. En France, le statut d’auto-entrepreneur vous permet de vous lancer rapidement à votre compte. Pour pourrez ensuite opter pour une EURL ou une SASU. (requis)
  3. Savoir se former de façon indépendante en ligne. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour vous lancer en dropshipping gratuitement sur internet. Vous pouvez aussi opter pour une formation payante, à condition de bien la choisir. (important)
  4. Avoir un mental d’entrepreneur et persévérer même si vous ne faites pas beaucoup de ventes au début. (important)

Consultez notre article sur le cumul d’emplois pour en savoir plus sur les démarches à suivre pour vous lancer dans le dropshipping. 

Vous l’aurez compris, vous n’avez pas besoin de grand chose à part un ordinateur, une connexion internet et un brin de débrouillardise pour démarrer en dropshipping. Mais avant de vous lancer, il est important de prendre en compte les avantages et inconvénients du dropshipping.

3. Quels sont les avantages et les inconvénients du dropshipping ?

À première vue, le dropshipping ne présente que des atouts, à tel point que beaucoup de vendeurs n’anticipent pas suffisamment certains aspects. 

3.1. Les avantages du dropshipping

Le dropshipping a trois principaux avantages :

  1. Pas de logistique. Etant donné que vous n’avez pas de stock, vous n’avez pas à vous soucier des problèmes et des risques associés à la gestion de stocks physiques.
  1. Pas de gros investissement de départ. Néanmoins, il ne faut pas sous-estimer les frais de publicité Facebook, l’abonnement à une plateforme de e-commerce, le nom de domaine, etc.
  1. Des taux de marge élevés. Etant donné que vous coûts sont réduits par rapport à un magasin physique, si votre stratégie marketing est efficace, vous pouvez assez rapidement faire du chiffre d’affaire. 

Le dropshipping est donc peu coûteux, très rentable et très accessible… Presque trop beau pour être vrai ! Certains vendeurs un peu trop gourmands commettent des pratiques plus que douteuses allant du mensonge quant à l’origine ou la qualité du produit à la revente de contrefaçons via des influenceurs.

3.2. Les inconvénients du dropshipping

Le principal inconvénient du dropshipping est la dépendance au(x) fournisseur(s). Cela signifie qu’en cas de rupture de stock ou de changement de prix soudain, votre activité en sera directement affectée. Il est donc très important :

  • De bien choisir vos fournisseurs. Certains fournisseurs, notamment sur Aliexpress, ont des produits de basse qualité, et leur service client ainsi que leurs délais de livraison ne sont pas toujours à la hauteur. 
  • D’avoir plusieurs fournisseurs pour vos produits. Lorsque vous faites du dropshipping sur une niche avec une forte concurrence, le risque est que votre catalogue soit similaire voire identique à celui de vos concurrents. 
  • D’établir des relations durables avec vos fournisseurs. En cas de problème, il est indispensable que vous soyez en mesure de les contacter. Par exemple, dans le cas d’un produit défectueux, il faut que votre fournisseur soit en mesure de réagir rapidement.

Pour savoir si un site fait du dropshipping, il vous suffit de faire un clic droit sur l’image du produit puis cliquer sur “Rechercher l’image sur Google”. Si vous trouvez plusieurs dizaines de résultats identiques, c’est que plusieurs sites vendent le même produit en dropshipping.

Maintenant que vous y voyez un peu plus clair, nous allons passer en revue les différentes étapes pour lancer votre boutique en dropshipping.

4. Comment démarrer en dropshipping ?

A présent, vous devez choisir votre niche, vos fournisseurs, une stratégie marketing… Bref, il faut passer aux choses sérieuses.

4.1. Choisir sa niche de dropshipping

Il est très important que vous trouviez une niche rentable, avant même de choisir vos produits. Vous pouvez choisir votre niche en fonction de vos intérêts personnels ou encore faire votre propre étude de marché grâce à des outils gratuits ou aux réseaux sociaux.

  • Explorer les tendances 

Vous pouvez étudier les hashtags de communauté les plus populaires sur Instagram et Twitter. Sur Instagram, rendez-vous sur la page “Explorer” et affinez votre recherche par catégorie “Décoration”, “Voyages”, “Art”, “Style” (…)  en fonction de vos affinités puis identifiez les produits tendances. 

Vous pouvez également explorer les tendances de produits directement sur les marketplaces en jouant avec les filtres. Par exemple, sur Amazon, vous pouvez accéder à la page “meilleures ventes” puis choisir une catégorie de produits. Sur Aliexpress, une fois que vous avez sélectionné votre catégorie de produits, vous pouvez filtrer par nombre de “commandes”.

Enfin, Google trends est un outil incontournable pour anticiper des tendances. Il permet d’évaluer la popularité d’un mot-clé sur une période donnée.

  • Trouver des mots-clés

Vous avez choisi votre niche ? À présent, il est important que vous possédiez le jargon autour de cette niche afin d’être en phase avec votre clientèle. Pour cela, vous pouvez utiliser les outils suivants :
Keyword Tool : pour trouver des idées de mots-clés (version premium pour accéder à toutes les fonctionnalités)
Answer the public : pour trouver les recherches liées à des mots-clés (la version gratuite vous permet d’effectuer avec un nombre de recherches limité par jour)

Il est primordial de bien connaître votre niche. Si vous décidez de vendre des accessoires de golf et que vous êtes déjà un grand amateur de ce sport, vous saurez comment vous adresser à vos clients, vous connaîtrez leurs besoins et le jargon approprié, ce qui vous aidera pour référencer votre site sur Google.

Besoin d’inspiration ? Consultez notre article sur 50 idées de niche.

4.2. Choisir des fournisseurs en dropshipping

A présent, vous devez trouver le fournisseur de dropshipping qui répond le mieux à vos attentes en termes de qualité, de prix et de délais de livraison. Mais comment trouver un grossiste fiable ?

Voici quelques critères à prendre en compte lorsque vous choisissez votre fournisseur : 

  • Le prix et les frais de livraison : faites une étude de marché pour vérifier que les prix de votre fournisseur sont concurrentiels. 
  • La qualité des produits : il est indispensable que vous commandiez des échantillons avant de les vendre. Cela vous permettra également de vérifier que le délais de livraison est respecté. 
  • Le service client : anticipez les problématiques telles que la politique de retours d’articles. 
  • Les avis : ayez le réflexe de regarder les avis laissés par les clients. Une moyenne de 4,5 sur 5 étoiles sur plus de 2000 avis est bien plus impressionnante qu’un 5 sur 5 sur seulement 20 avis.

4.3. Choisir entre site e-commerce ou marketplace 

Vous pouvez vendre vos produits en dropshipping à travers votre propre site internet ou bien à travers des marketplaces (Amazon, Ebay, Priceminister, Rueducommerce, CDiscount, etc). Voici les principales différences entre les deux solutions :

  • L’identité des fournisseurs : celle-ci est visible pour les acheteurs sur les marketplaces, à la différence des sites de dropshipping. Par exemple, sur Amazon, lorsque vous achetez un produit, la mention “vendu par [nom du fournisseur] et expédié par Amazon” est indiquée.
comparaison marketplace et site

En résumé, les marketplaces offrent une visibilité incomparable et sont un gage de confiance pour beaucoup de consommateurs. En revanche, elles prélèvent une commission de 5 à 20 % sur chaque vente. Si vous décidez de vendre à travers votre propre site, l’avantage sera que vous pourrez davantage travailler votre image de marque.

4.4. Fixer ses prix et sa marge commerciale

S’il est vrai que le dropshipping est à la portée de tous, il faut tout de même tenir un minimum de comptabilité afin de faire les bons choix stratégiques. La marge commerciale est un indicateur qui vous permet de connaître la rentabilité de votre activité. Son calcul est une étape essentielle pour réaliser votre business plan avant de vous lancer. Théoriquement, il n’y a pas de limite à vos marges de profit. Mais attention, car plus le prix est élevé, plus vos clients s’attendent à une qualité et une exclusivité élevées. 

Voici les deux formules à retenir :

Exemple de calcul :

  • Imaginons que vous vendiez des T-shirts personnalisés en utilisant Printful et que chaque T-shirt vous coûte en moyenne 20 euros. Votre prix de vente est de 35 euros. 

Marge unitaire : 35 – 20 = 15
Taux de marge : 1 – (20 / 35) x 100 = 43 %

Votre marge pour un produit vendu est donc de 15 euros. Votre taux de marge et de 43 %.

  • Mettons que vous vendez 40 T-shirts par mois.

Votre marge s’élève alors a  40 x 15 = 600 euros par mois.

  • Ajoutons les autres frais de marketing et de gestion :

Abonnement mensuel pour une plateforme e-commerce : 20 euros/mois

600 – 20 = 580

Avec le statut de micro-entrepreneur, vous devez payer 13 % sur votre chiffre d’affaires

CA = prix de vente x qté vendue = 35 x 40 = 1400

13 % x 1400 = 182

580 – 182 = 398

À la fin du mois, vous aurez donc réalisé 398 euros de bénéfices.

Il peut y avoir d’autres frais à prendre en compte en fonction du type de business que vous avez choisi comme le nom de domaine, l’hébergement du site, les commissions, etc.

4.5. Créer un site vitrine

Si vous décidez de vendre vos produits à travers votre propre site, vous avez le choix entre créer un site clé en main avec abonnement mensuel ou bien de créer votre propre site si vous en avez les compétences. L’avantage du premier étant que les frais d’hébergement du site sont inclus dans l’abonnement. Ensuite, il est conseillé d’acheter votre propre nom de domaine (sur GoDaddy, OVH, etc) afin que votre site ait l’air plus professionnel. 

Votre site sera votre vitrine pour vos produits. Il faut donc créer une identité visuelle cohérente et soigner vos fiches produits. 

4.6. Créer une stratégie de marketing

Le but de votre stratégie de marketing sera de générer du trafic sur votre site internet ou votre page de vente si vous vendez sur une marketplace et de le convertir Vous pouvez opter pour des stratégies gratuites comme le référencement naturel grâce au SEO ou encore une présence sur les réseaux sociaux

Vous pouvez aussi opter pour des stratégies de marketing payantes, comme la publicité sur facebook ou encore les collaborations avec des influenceurs sur instagram. Le mieux étant de combiner ces stratégies. 

Consultez nos articles pour réussir votre stratégie marketing

Vous avez choisi une niche, des fournisseur, une stratégie de marketing. Il ne vous reste plus qu’à réaliser vos premières ventes.

5. Comment réussir en dropshipping ?

Voici quelques conseils afin de mettre toutes le chances de votre côté et réussir en dropshipping :

  • Formez-vous. Il existe de nombreuses ressources gratuites en ligne.
  • Rapprochez-vous d’autres dropshippers pour échanger sur des astuces, outils, questions, etc. L’union fait la force ! Il existe de nombreux groupes Facebook, Meetups, etc pour e-commerçants et dropshippers. Faire du e-commerce ne signifie pas que vous devez tout faire tout seul.
  • Fixez-vous des objectifs réalistes. Pour cela, vous pouvez suivre la méthode SMART selon laquelle vos objectifs doivent être spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis.
  • Soignez vos fiches produits. Commandez des échantillons afin de les photographier pour illustrer vos fiches produits et vous différencier de la concurrence. Il est important d’avoir des fiches produits uniques : évitez le contenu dupliqué afin d’améliorer votre référencement sur Google.
  • Travaillez sur votre référencement naturel. Effectuez une recherche de mots-clés, détaillez vos fiches produits, créez du contenu optimisé sur vos mots-clés à travers des articles de blog, etc.
  • Soyez transparent dans votre communication. Délais de livraison, frais de port, origine et qualité des produits : mieux vaut éviter les mauvaises surprises. Gardez en tête le fait que les coûts supplémentaires trop élevés sont la 1ère cause d’abandon de panier.

N’oubliez pas de définir votre stratégie de livraison. Vous pouvez par exemple offrir la livraison gratuite à partir d’un certain montant.

6. Exemple de success story

Le dropshipping est un secteur très concurrentiel, c’est pourquoi la plupart des dropshippers préfèrent ne pas révéler d’informations concernant leur niche. Il est donc assez difficile de trouver des exemples de sites de dropshipping.

L’exemple le plus flagrant d’une marque devenue un véritable empire en l’espace de quelques années avec le modèle du dropshipping est Daniel Wellington. En 2011, Filip Tysander, jeune entrepreneur suédois de 24 ans se lance dans le dropshipping. Son idée est simple : vendre des montres au design minimaliste avec des bracelets interchangeables. Il choisit un fournisseur chinois pour fabriquer les bracelets de ses montres. 

Il decide de baser toute sa stratégie marketing sur instagram via des influenceurs et les interactions avec les clients à travers le hashtag #DWPickoftheday. Ceux-ci sont invités à poster une photo de leur montre DW avec cet hashtag pour une chance d’être reposté sur le compte instagram de Daniel Wellington, qui compte aujourd’hui près de 5 millions d’abonnés. 

Aujourd’hui, l’entreprise génère 180 millions de dollars de revenus annuels avec une marge supérieure à 50 %. La recette du succès des montres DW se résume à des coûts de production et de marketing très bas et une identité de marque très forte. Filip Tysander a également été l’un des précurseur dans l’utilisation d’influenceurs pour promouvoir ses produits dès 2011, alors que cette pratique était encore loin d’être la norme. Il faut avant tout être excellent marketeur pour réussir en dropshipping !

À vous de jouer !

Le dropshipping est un bon moyen de devenir entrepreneur. Ce modèle vous permet de tester un marché avec un risque limité. C’est également un excellent moyen de monétiser sa créativité, notamment pour les graphistes à travers le print on demand. 

Si votre objectif est de créer votre propre marque avec une identité bien définie, commencer en dropshipping est un bon choix stratégique. Cela vous permettra de concentrer tous vos efforts sur l’image de votre marque et le marketing. Et qui sait, peut-être que le dropshipping ne sera qu’une rampe de lancement vers votre propre marque à part entière !

Maintenant, à vous de nous faire part de votre expérience en dropshipping en commentaire !

Télécharger le guide du dropshipping en pdf

Abonnez-vous à notre blog et recevez le guide immédiatement !

Amatrice de longboard à ses heures perdues, Elsa s'intéresse à l'entrepreneuriat 2.0 et aux nouvelles formes de travail.
  1. SYM

    Bonjour,

    Pour ma part je suis illustratrice et aurais aimé lancé ma marque donc des objets avec mes dessins.
    Je suis inscrite à la cma, faut-il que je m’inscrive en plus à la cci pour pouvoir réaliser ce genre de dropshipping ?

    Merci

    1. Elsa Casado Post author

      Bonjour,
      A priori ce n’est pas une obligation. Le statut d’auto-entrepreneur devrait être suffisant pour ce genre d’activité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée



Retour aux publications

Prêt à essayer Printful?

Connectez-vous à une plateforme e-commerce ou passer une commande

Commencer
shares