Retour aux publications
guide du dropshipping
Manuel du débutant

Guide complet sur le dropshipping

Par Temps de lecture: 15 Minutes

Si vous êtes un.e entrepreneur.se en herbe, il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu parler du dropshipping. C’est un modèle commercial qui s’est fortement popularisé dans le domaine de l’e-commerce et le marché mondial du dropshipping devrait atteindre le chiffre impressionnant de 557,9 milliards de dollars en 2025. Et là où il y a autant d’argent, il y a aussi une concurrence féroce !

Vous êtes sûrement déjà tombé.e sur des vidéos Youtube aux titres accrocheurs promettant de réaliser de gros bénéfices en des temps records. Il est vrai que le dropshipping est une excellente rampe de lancement dans l’entrepreneuriat mais il y a tout de même quelques éléments à bien comprendre avant de commencer et pour réussir.

Pour vous assurer que vous démarrez votre activité du bon pied et que vous compreniez bien comment cela fonctionne, voici un guide complet sur le dropshipping.

Ajoutez ce guide sur le dropshipping dans vos favoris avec le raccourcis CTRL + D

1. Qu’est-ce que le dropshipping ?

A- Définition du dropshipping 

C’est un modèle commercial qui vous permet de gérer une boutique en ligne et de vendre des produits sans les posséder en stocks. Vous faites appel à une société tierce (le dropshippeur) qui s’occupe de la fabrication, du stockage, de l’emballage et de l’expédition des produits directement à vos clients. C’est une relation tripartite complètement automatisée entre le.la client.e, le.la vendeur.se (vous-même) et le.la fournisseur.se.

Le dropshipping est considéré comme l’un des modèles de vente en ligne les plus pratiques, les plus faciles et les moins risqués. Pourquoi ? Si vous gérez tout vous-même, cela peut vite devenir coûteux. Vous devez surveiller de près votre stock et vous assurer que vous commandez les bonnes quantités. Si quelque chose ne se vend pas, vous vous retrouvez avec un surplus de stock et un investissement perdu. 

Avec ce modèle, vous n’êtes pas du tout confronté.e à ce risque. Vous ne vous occupez pas de l’inventaire. Le.la fournisseur.se de dropshipping gère toute la production et la logistique. Le plus beau dans tout ça ? Le.la client.e ne sait pas que quelqu’un d’autre a participé au processus ! Jetez un coup d’œil à cette infographie pour mieux comprendre comment fonctionne le dropshipping :

Comment fonctionne le dropshipping
Source: Oueb group

En tant que propriétaire de site e-commerce, vous devez “seulement” vous occuper du développement de votre marque et votre activité et réaliser les ventes.

Une précision à ajouter, il y a une différence entre le dropshipping classique et le dropshipping de marque. Avec le dropshipping classique, vous achetez des produits avec le logo d’une marque ou sans logo et vous les revendez. Le dropshipping de marque signifie que vous achetez des produits sans marque à un.e fournisseur.se, vous les réétiquetez comme étant les vôtres et les revendez. 

B- Une façon de gagner de l’argent depuis chez soi 

Le dropshipping est un bon moyen pour arrondir ses fins de mois, pour générer un salaire ou pour gagner de l’argent en ligne depuis chez soi. Que vous soyez étudiant.e, en activité, au chômage ou même à la retraite, c’est à la portée de tous (ou presque) ! 

Vous n’avez pas besoin de grand chose à part un ordinateur, une connexion internet, un brin de débrouillardise et un mental d’entrepreneur pour démarrer. Bien évidemment, il faut se déclarer. En France, le statut d’auto-entrepreneur permet de se lancer rapidement à son compte. Si vous êtes déjà en activité, consultez notre article sur le cumul d’emplois pour en savoir plus sur les démarches à suivre pour vous lancer en dropshipping. 

Vous pouvez facilement lancer une boutique en ligne aussi impressionnante que n’importe quelle marque établie et la gérer de n’importe où : de chez vous, d’un espace de coworking ou d’une destination de voyage paradisiaque. 

L’entreprenariat dans l’e-commerce vous ouvre les portes à une nouvelle vie ! Mais avant de franchir le pas, découvrons les avantages et inconvénients du dropshipping.

2. Les avantages et les inconvénients du dropshipping 

A- Les avantages du dropshipping

  • Externalisation de la logistique

L’un des plus grands défis en e-commerce est la logistique. Celle-ci nécessite beaucoup de ressources pour qu’elle soit vraiment efficace. De nombreux sites ne réalisent pas de marges suffisamment élevées en raison d’une mauvaise planification logistique. Vous vous dites peut-être “moi je n’ai pas ce problème car j’utilise un logiciel de logistique ultra performant”. Oui, cela aide, mais cela ne limite pas tous les risques et certaines entreprises ne peuvent pas se le permettre financièrement.

En confiant ces processus à une équipe professionnelle experte, vous vous déchargez des  plannings de livraison compliqués, des casses-têtes liés aux emballages et du stress causé par de possibles retards. 

warehouse with boxes
  • Un gain de temps considérable

Vous économisez beaucoup de temps que vous pouvez consacrer à la partie la plus fun et créative : l’organisation de vos campagnes marketing, la création des designs et le développement de votre image de marque. Cela vous laisse aussi plus de temps pour votre vie personnelle. N’est-ce pas plus agréable ?

  • Pas besoin d’investissement initial

Voici un argument non négligeable ! En effet, les coûts opérationnels sont faibles puisque vous faites appel à un.e fournisseur.se qui s’occupe de tout. Vous n’avez pas à payer les frais de stockage et d’expédition ou à embaucher du personnel car tout est compris dans les prestations. Néanmoins, il ne faut pas sous-estimer les frais de publicité pour le lancement de votre marque, l’abonnement à une plateforme de e-commerce, le nom de domaine, etc. 

  • Finis les problèmes de stocks grâce à la production à la demande

La plupart des fournisseurs.ses de dropshipping proposent une exécution des commandes à la demande. L‘exécution à la demande signifie que vous ne payez que pour les produits qui sont commandés. Ainsi, vous n’avez pas à risquer d’importants investissements dans l’achat de stocks

Même si une grosse pré-commande ne vous effraie pas, dites-vous bien qu’ à un moment ou à un autre, votre entreprise se développera et le flux des commandes augmentera… Et donc la gestion risque de vous échapper. Or avec le dropshipping, tout est synchronisé donc vous pouvez gérer votre entreprise à un rythme régulier, quelle que soit l’ampleur de votre activité.

  • Possibilité de tester ses produits

Vous n’êtes pas convaincu.e du potentiel succès de votre produit ? Vous souhaitez tester plusieurs modèles, couleurs ou designs ? Vous pensez créer toute une collection si les affaires se portent bien ? C’est possible ! Avec ce modèle, vous accédez à une grande variété de produits uniques en marque blanche qui sont personnalisables ou prêts à être vendus. Il vous suffira de quelques clics pour compléter ou changer votre catalogue si vous le souhaitez.

  • Pas de stress pour les grosses périodes

C’est bien connu, Black Friday et les Fêtes de fin d’année sont les périodes les plus rentables de l’année… mais aussi les plus stressantes et épuisantes ! Avec le dropshipping, évitez la crise de nerfs et passez ces périodes en toute sérénité. Puisque les fournisseurs de dropshipping se chargent des tâches les plus lourdes comme la fabrication, le stockage ainsi que l’expédition, la mise en vente de produits est plus flexible qu’avec l’approvisionnement régulier en produits. Vous n’avez plus besoin de chercher de grands entrepôts et d’embaucher des centaines de personnes juste pour que les produits soient prêts à temps.

  • Rapidité de la mise en vente sur le marché

Non seulement le dropshipping permet d’essayer de nouveaux produits à moindre coût, mais vous pouvez aussi les commercialiser en quelques clics. Comme l’exécution des commandes se fait à la demande, vous n’avez pas besoin d’attendre de grosses précommandes. Vous pouvez changer complètement votre catalogue de produits ou même toute votre niche commerciale. Et une mise sur le marché rapide augmente vos chances de tirer profit des tendances émergentes du marché.

Laptop sobre mesa de casa em frente à janela
  • Pas besoin de s’y connaître en management

En effet, il n’est pas nécessaire de s’y connaître en gestion d’ entreprise pour se lancer. Un bon fournisseur de dropshipping n’offrira pas seulement une large gamme de produits, mais aussi divers services d’assistance. 

Il n’est pas étonnant que tant de propriétaires d’entreprises choisissent le dropshipping pour éviter les tracas avant même qu’ils ne commencent. Ce modèle est donc peu coûteux, très rentable et très accessible… Presque trop beau pour être vrai !

B- Inconvénients du dropshipping

La plupart des entrepreneurs.es n’aiment pas mettre le sort de leur entreprise entre les mains d’autres personnes. C’est là pourtant le principal inconvénient, la dépendance aux fournisseurs.ses.

  • La difficulté de trouver un bon fournisseur

Certains.es fournisseurs.ses, notamment sur Aliexpress, ont des produits de basse qualité, et leur service client ainsi que leurs délais de livraison ne sont pas toujours à la hauteur. Il est donc important:

>De comparer les différents fournisseurs, de lire les avis et de regarder tous les points.

>D’avoir plusieurs fournisseurs pour vos produits. Lorsque vous faites du dropshipping sur une niche avec une forte concurrence, le risque est que votre catalogue soit similaire voire identique à celui de vos concurrents. 

>D’établir des relations durables avec vos fournisseurs. En cas de problème, il est indispensable que vous puissiez les contacter. Par exemple, si un produit est défectueux, il faut que votre fournisseur soit en mesure de réagir rapidement.

En même temps, vous ne pouvez pas faire de la microgestion et vous rendre personnellement aux centres de production pour vous assurer que tout est parfait. Sinon, à quoi bon déléguer ? La seule chose que vous pouvez faire est d’effectuer des recherches approfondies sur les fournisseurs avant de lancer votre entreprise pour éviter les problèmes à l’avenir.

  • La difficulté de gérer les retours

Avez-vous déjà vu des messages de clients.es mécontents.es sur les réseaux ou sur les sites comme Trustpilot ? Ça ne fait pas bonne impression, évitons cela. Informez-vous bien auprès de vos fournisseurs sur la gestion des retours et des réclamations. Heureusement, certains fournisseurs proposent des services supplémentaires comme le service client. Cela comprend soit la mise à disposition d’agents, soit un centre d’aide avec des FAQs.

  • Moins de contrôle sur la qualité et la conformité des produits

En cas de rupture de stock, de retards dans les livraisons, de produits endommagés ou de changement de prix soudain, cela se répercute directement sur votre activité. En tant  que vendeur.se, vous ne pouvez pas contrôler chaque produit avant qu’il soit expédié. En revanche, vous pouvez commander des échantillons pour s’assurer de la qualité et travailler avec un fournisseur qui possède un service client réactif. Dites-vous bien que vos clients.es vous tiennent pour responsable si quelque chose ne va pas. En fin de compte, c’est votre réputation qui en pâtira et non celle du fournisseur.

De plus, selon les pays, certains fournisseurs ne sont pas soumis aux mêmes règles et contraintes, notamment sur la qualité et la conformité des produits. Le.la vendeur.se (vous) est le responsable légal de la vente. C’est donc à vous de vérifier la conformité des produits par rapport à la loi. Sachez que vous êtes susceptible de poursuites civiles et pénales en cas de vente de produits non agréés ou contrefaits. 

  • Limitations dans la personnalisation des colis

En plus d’avoir moins de contrôle sur la qualité et sur la conformité, vous n’avez pas non plus la main sur l’emballage de votre produit. Cela implique que vous ne pouvez pas personnaliser l’expédition de vos colis à l’image de votre marque. Certains sites comme Printful proposent cependant la possibilité de personnaliser ses emballages, ses bordereaux de livraison et d’ajouter des encarts.

encarts d'emballage
  • Faibles marges bénéficiaires

Attention, ne vous attendez pas à devenir riche du jour au lendemain ! Bien que le dropshipping puisse vous faire gagner de l’argent, vous devrez y travailler pour y parvenir. Tout d’abord, comme il s’agit d’un modèle commercial très simple, de nombreuses entreprises vous font concurrence et vendent des produits similaires et souvent moins chers

Deuxièmement, lorsque vous exécutez vos commandes à la demande, vous ne payez que pour les produits que vous vendez. Ce qui signifie que chaque produit acheté vous assure un bénéfice. Cependant, le fait de payer chaque produit individuellement augmente le coût des produits, car vous ne pouvez pas bénéficier de réductions sur les grandes quantités.

  • Choix limité de produits

Bien que le changement de niche, de produit ou de modèle soit très flexible avec le dropshipping, il y a un petit problème : vous dépendez de la sélection de produits de votre fournisseur.se.

Disons que vous vendez des colliers et des bracelets en dropshipping. Vous décidez d’ajouter des boucles d’oreilles à votre catalogue pour répondre à la demande des clients.es. Mais vous vous rendez compte que votre fournisseur.se de dropshipping ne propose pas de boucles d’oreilles, ou s’il le fait, les boucles d’oreilles ne correspondent pas à votre marque de bijoux.

Vous n’avez que trois possibilités :

>Renoncer aux boucles d’oreilles et passer à côté d’une opportunité commerciale

>Attendre que votre fournisseur.se propose des boucles d’oreilles et risquer de perdre l’intérêt du.de la client.e. 

>Travailler avec un.e nouveau.lle fournisseur.se qui fournit des boucles d’oreilles, tout en continuant de travailler avec votre autre fournisseur.se.

La troisième option semble meilleure que les deux autres car c’est la seule qui permet de répondre aux besoins de vos client.e.s. Par contre, la collaboration avec plusieurs fournisseurs complique les choses.

Dès que vous vous approvisionnez en produits auprès de plus d’un fournisseur de dropshipping, vous devez faire face à de multiples dates de livraison estimées, un nouveau processus de tarification et de facturation, de nouvelles politiques de retour, etc. Plus vous collaborez avec de nombreux fournisseurs.ses de dropshipping, plus il y a d’informations à suivre.

Votre design ici - Printful Blog

3. Pourquoi le dropshipping est en plein essor

A- Un modèle qui a le vent en poupe… 

Le Dropshipping commençait à intéresser de plus en plus d’entrepreneurs.ses avant la pandémie, avec les nombreux confinements, sa popularité est montée en flèche ! Comme de nombreuses personnes ont perdu leur emploi lors de la fermeture des entreprises, des magasins et des restaurants, beaucoup ont dû réfléchir à d’autres moyens de gagner leur vie et à comment générer des revenus depuis chez soi. Le dropshipping est rapidement devenu un candidat de premier plan puisqu’il ne nécessite que peu ou pas d’investissement de départ

Aujourd’hui la situation s’est améliorée et la vague d’achats en ligne et l’idée de gagner de l’argent depuis chez soi semblent avoir perdu un peu de leur vigueur. Vous vous demandez si ça vaut encore la peine en 2022 ? Jetons un œil aux données !

En 2020, le marché du dropshipping valait plus de 128 milliards de dollars, selon Market Data Forecast. Un autre rapport de Grand View Research indique que le dropshipping connaîtra une croissance régulière de 28,8 % jusqu’en 2025. Cela signifie que d’ici 2025, le marché du dropshipping atteindra 557,9 milliards de dollars

Comme vous le voyez, le monde de l’e-commerce est en plein essor depuis des années et les statistiques montrent que la tendance a continué d’augmenter même lorsque les restrictions ont été levées et que la vie est revenue à la normale. 

B- Un moyen de gagner beaucoup d’argent

Combien pouvez-vous réellement gagner avec le dropshipping ? Les calculs de Bluecart indiquent qu’en moyenne, les entreprises de dropshipping gagnent environ 20 à 30 % sur chaque vente. Voyons comment cela se passe :

Supposons que vous achetiez un produit à un fournisseur pour 20 €. Ajoutez les frais d’expédition, et vous le vendez dans votre boutique en ligne pour 35 €. Les frais d’expédition sont de 5 €, ce qui représente un bénéfice de 10 € pour votre petite entreprise. Maintenant, en fonction du montant que vous souhaitez gagner par mois, vous devez calculer le nombre de commandes que cela représente. Si vous voulez gagner autant que certains des dropshippers les plus prospères, vous devez viser 5000 € par mois. Combien de ventes cela représente-t-il ?

10 € de bénéfice x 500 commandes = 5 000 €.

Si vous vendez 500 articles, vous atteindrez le bénéfice souhaité par mois. Bien sûr, les coûts diffèrent en fonction de votre fournisseur, des frais d’expédition, du type de produits, etc. Mais vous avez maintenant une assez bonne idée de ce que pourrait être votre potentiel de gain avec le dropshipping lorsqu’il est bien fait.

C- Une concurrence pas si insurmontable

Il reste à se démarquer de la concurrence et à choisir un produit gagnant. Renseignez-vous sur les meilleurs produits de votre niche et sur le public cible potentiel, mais aussi sur vos concurrents. Vous pouvez utiliser des outils tels que SpyFu, qui vous montrera les mots-clés les plus utiles de vos concurrents, BuzzSumo, qui recherche les mots-clés les plus performants dans votre niche.

Rassurez-vous, vous trouverez forcément une niche originale car la demande évolue constamment et de nouvelles niches apparaissent chaque jour. Dans ce domaine, les idées novatrices ne cessent de surgir, et tout peut créer la dernière niche de produit : les nouvelles tendances sur les réseaux, une vidéo TikTok ou un influenceur qui parle de quelque chose de cool par exemple. 

Si vous repérez un intérêt soudain et croissant autour d’un sujet, sautez sur l’occasion et soyez l’un des premiers à proposer des produits nouveaux et pertinents. 

Il existe plusieurs plateformes qui vous aideront à rester informé.e.s, comme Trend Watching, Trend Hunter, Cool Material. Vous pouvez également utiliser les alertes Google pour des mots spécifiques, comme les marques ou les noms de produits.

4. Se lancer avec Printful 

A- Choisissez une niche et un produit

Il est très important que vous trouviez une niche rentable, avant même de choisir vos produits. Choisissez votre niche en fonction de vos intérêts personnels ou utilisez des outils gratuits ou les réseaux sociaux pour trouver des idées de produits. Comment faire ?

  • Etudiez les hashtags des communautés les plus populaires sur Instagram et Twitter. Sur Instagram, rendez-vous sur la page “Explorer” et affinez votre recherche par catégorie “Décoration”, “Voyages”, “Art”, “Style” (…)  en fonction de vos affinités puis identifiez les produits tendances. 
  • Explorez les tendances de produits directement sur les marketplaces en jouant avec les filtres. Par exemple, sur Amazon, vous pouvez accéder à la page “meilleures ventes” puis choisir une catégorie de produits. Sur Aliexpress, une fois que vous avez sélectionné votre catégorie de produits, vous pouvez filtrer par nombre de commandes.
  • Jetez un œil à Google Trends. C’est un outil incontournable pour anticiper les tendances. Il permet d’évaluer la popularité d’un mot-clé sur une période donnée.

B- Faites une étude de marché

Vous avez choisi une niche et vous devez maintenant rechercher ce que font vos concurrents. Quel type de produits vendent-ils ? Où se procurent-ils leurs produits ? Quelles plateformes utilisent-ils ? Quels sont les mots-clés les plus performants et les produits les plus vendus sur leurs sites Web ? Quelle est leur stratégie marketing ? Prenez note de tous ces éléments, définissez votre valeur ajoutée (ce qui vous rend unique) et élaborez un plan d’action. 

C- Trouvez un bon fournisseur

A présent, il faut trouver le fournisseur de dropshipping qui répond le mieux à vos attentes en termes de qualité, de prix et de délais de livraison. Mais comment trouver un grossiste fiable ?

Voici quelques critères à prendre en compte lorsque vous choisissez votre fournisseur : 

  • Le prix et les frais de livraison
  • La qualité des produits : il est indispensable que vous commandiez des échantillons avant de les vendre. Cela vous permettra également de vérifier que le délai de livraison est respecté. 
  • Le service client : anticipez les problématiques telles que les retours.
  • Les avis : ayez le réflexe de regarder les avis laissés par les clients.es. Une moyenne de 4,5 sur 5 étoiles sur plus de 2000 avis est bien plus impressionnante qu’un 5 sur 5 sur seulement 20 avis.

D- Choisissez votre plateforme de dropshipping

Deux options s’offrent à vous: vendre vos produits via votre propre site internet ou bien sur une marketplace (Amazon, Ebay, Priceminister, Rueducommerce, CDiscount, etc). Nous vous expliquons les principales différences entre les deux solutions :

  • La visibilité : les marketplaces font la différence en terme de trafic web comparé à des sites marchands classiques. Dans le top 3 des sites e-commerce les plus visités en France on retrouve ainsi 3 marketplaces : Amazon (31 M de visiteurs/mois); Cdiscount (20 M de visiteurs/mois) et la Fnac (14 M de visiteurs/mois). 
  • La marge bénéficiaire : elle se situe entre 8 % et 15 % sur les marketplaces et entre 40 et 50 % sur les sites de dropshipping.

L’identité des fournisseurs : celle-ci est visible pour les acheteurs.ses sur les marketplaces, à la différence des sites de dropshipping. Par exemple, sur Amazon, lorsque vous achetez un produit, la mention « vendu par [nom du fournisseur] et expédié par Amazon » est indiquée.

comparaison marketplace et site

En résumé, les marketplaces offrent une visibilité incomparable et sont un gage de confiance pour beaucoup de consommateurs.ices. En revanche, rappelez-vous qu’elles prélèvent une commission sur chaque vente. Si vous décidez de vendre à travers votre propre site, vous pourrez davantage travailler votre image de marque.

E- Renseignez-vous sur l’aspect légal et déclarez-vous

Beaucoup de nouveaux.lles entrepreneurs.es se demandent : le dropshipping est-il légal ? Est-ce une arnaque ? Oui c’est tout à fait légal et non ce n’est pas une arnaque ! Il s’agit d’une entreprise au même titre que n’importe quel site ou boutique. Mais comme pour toute entreprise, il existe obligations légales. 

Vous devez :

  • Enregistrer votre entreprise (les règles sont très différentes en fonction des pays) et protéger votre marque.
  • Vous conformer aux lois de votre État en matière de taxes
  • Etre honnête et transparent.e sur la provenance de vos produits.
  • Vous renseigner auprès des sites officiels du Gouvernement, de Pôle Emploi ou même auprès d’un consultant.

F- Fixez vos prix et votre marge

S’il est vrai que le dropshipping est à la portée de tous.tes, il faut tout de même tenir un minimum de comptabilité afin de faire les bons choix stratégiques. La marge commerciale est un indicateur qui vous permet de connaître la rentabilité de votre activité. Son calcul est une étape essentielle pour réaliser votre business plan avant de vous lancer. 

Théoriquement, il n’y a pas de limite à vos marges de profit. Mais attention, car plus le prix est élevé, plus vos clients s’attendent à une qualité et une exclusivité élevées. Nous vous recommandons de lire notre article sur les stratégies de prix pour vous aider à réaliser le maximum de profits.

G- Elaborez une stratégie marketing

Le but de votre stratégie de marketing sera d’attirer des visiteurs.ses sur votre boutique et de les inciter à acheter. C’est là que le marketing digital entre en jeu ! Vous pouvez soit

  • Opter pour des stratégies gratuites comme l’email marketing, le référencement naturel (SEO) ou encore créer une présence sur les réseaux sociaux. 
  • Vous orienter vers des stratégies payantes, comme la publicité sur Facebook, le marketing d’affiliation ou encore les collaborations avec des influenceurs.

 Le mieux est de combiner toutes ces stratégies. 

Retrouvez nos meilleurs conseils dans les articles suivants :

70 idées pour booster vos ventes

Comment vendre des produits cher

5 façons d’augmenter le panier moyen de votre boutique en ligne

Comment réaliser sa première vente

Maintenant, vous avez une niche, un fournisseur, un produit, une stratégie de prix et de marketing. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! 

Exemple de success story

Le dropshipping est un secteur très concurrentiel, c’est pourquoi la plupart des grandes entreprises de dropshipping ou dropshippeurs préfèrent ne pas révéler d’informations concernant leur niche. Il est donc assez difficile de trouver des exemples de sites de dropshipping.

L’exemple le plus flagrant d’une marque devenue un véritable empire en l’espace de quelques années avec le modèle du dropshipping est Daniel Wellington. En 2011, Filip Tysander, jeune entrepreneur suédois de 24 ans se lance dans le dropshipping. Son idée est simple : vendre des montres au design minimaliste avec des bracelets interchangeables. Il choisit un fournisseur chinois pour fabriquer les bracelets de ses montres. 

Il decide de baser toute sa stratégie marketing sur instagram via des influenceurs.ses et les interactions avec les clients.es à travers le hashtag #DWPickoftheday. Ils.elles sont invités.ées à poster une photo de leur montre DW avec cet hashtag pour une chance d’être reposté sur le compte instagram de Daniel Wellington, qui compte aujourd’hui près de 5 millions d’abonnés.e

hashtag #DWPickoftheday et compte Instagram de Daniel Wellington

hashtag #DWPickoftheday et compte Instagram de Daniel Wellington

Aujourd’hui, l’entreprise génère 180 millions de dollars de revenus annuels avec une marge supérieure à 50 %. La recette du succès des montres DW se résume à des coûts de production et de marketing très bas et une identité de marque très forte. Filip Tysander a également été l’un des précurseur dans l’utilisation d’influenceurs.ses pour promouvoir ses produits dès 2011, alors que cette pratique était encore loin d’être la norme. Il faut avant tout être excellent.e marketeur.ice pour réussir en dropshipping !

Lancez-vous avec Printful

Printful est une société spécialisée dans la création de produits personnalisés à la demande expédiés en dropshipping. Voici comment cela fonctionne : lorsque votre client.e passe une commande auprès de vous, Printful personnalise le produit avec votre design. Ensuite, nous emballons la commande et la confions à un transporteur qui livre le produit directement à votre client.e.

Services principaux : 

  • Personnalisation de produits de haute qualité sans minimum d’achat
  • Service d’entreposage et de logistique dans le monde entier
  • Personnalisation des emballages et autres options de branding

Grâce à des recherches logistiques approfondies et à des années de partenariats fructueux avec ses transporteurs, Printful offre les meilleurs tarifs parmi ses concurrents, ce qui peut réduire considérablement vos frais d’expédition (et laisser plus de place aux marges bénéficiaires). A ce jour, nous enregistrons plus de 1,14 Md de ventes réalisées par nos clients.es et 49,2 millions de commandes traitées.

Et vous, et si vous tentiez votre chance en dropshipping ?


C’est parti, lancez-vous en dropshipping gratuitement avec Printful !


Dotée d'une formation en commerce international, Elsa est spécialisée dans le marketing de contenu et tout se qui a trait au e-commerce et aux nouvelles formes de travail.

Comments

  1. SYM

    Bonjour,

    Pour ma part je suis illustratrice et aurais aimé lancé ma marque donc des objets avec mes dessins.
    Je suis inscrite à la cma, faut-il que je m’inscrive en plus à la cci pour pouvoir réaliser ce genre de dropshipping ?

    Merci

    1. Elsa Casado Post author

      Bonjour,
      A priori ce n’est pas une obligation. Le statut d’auto-entrepreneur devrait être suffisant pour ce genre d’activité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée



Retour aux publications

Prêt à essayer Printful?

Connectez-vous à une plateforme e-commerce ou passer une commande

Commencer chevron-right