Logo du blog Printful

Blog / Astuces marketing / 20 erreurs en print on demand et leurs solutions

20 erreurs en print on demand et comment les éviter

20 erreurs en print on demand et comment les éviter
Laura François-Marie

Par Laura François-Marie

Temps de lecture : 29 min

Démarrer une entreprise de print on demand n’est pas facile. Tout.e e-commerçant.e débutant.e est enclin à faire des erreurs. 

Pour découvrir les erreurs les plus courantes, nous avons mené une enquête auprès de propriétaires de boutique à succès pour connaître leurs faux pas et l’impact que ces derniers ont eu sur leur activité. Nous avons recueilli 68 réponses en juin et juillet 2022. 

En fait, 96 % des personnes interrogées pensent avoir commis des erreurs lors de la création de leur marque. 

Lorsqu’on leur a demandé quelle était la partie la plus difficile du lancement d’une entreprise de POD, voici ce que nos clients.es interrogé.e.s ont répondu :

  • Élaborer une stratégie marketing (29 %)
  • Trouver un public cible (21 %)
  • Créer des designs (15%)
  • Configurer la facturation et comprendre les taxes (13%)
  • Créer une boutique en ligne (10%)

Lisez la suite pour découvrir les 20 erreurs les plus courantes dans le monde du print on demand et comment vous pouvez les éviter.

Vous êtes prêt.e ? C’est parti ! 

Erreurs de design

La conception d’un produit est l’un des premiers défis que vous aurez à relever. Apprenez de ces erreurs courantes pour créer de meilleurs designs plus facilement.

1. Créer des produits sans public cible défini 

Vous avez une idée géniale, les compétences et les outils nécessaires pour que votre projet prenne forme. Que vous faut-il de plus avant de vous lancer et concevoir un premier produit qui va cartonner ?

Il vous faut un public cible, également connu sous le nom de niche dans le monde du e-commerce.

Malheureusement, il est presque impossible de créer un produit à succès si vous ne savez pas pour qui vous le concevez. Chaque public a ses propres intérêts, ses passions, ses préférences en matière de produits, ses habitudes d’achat. Et c’est de cela dont vous devez vous servir pour la conception de vos produits. Si vous ne le faites pas, vous créerez un produit que vous aimerez peut-être personnellement, mais dont personne n’aura vraiment besoin.

Si vous avez déjà créé un produit qui ne cible aucune niche, vous n’êtes pas le.la seul.e. 27 % des personnes interrogées pensent que cette erreur a eu un impact négatif élevé, voire très élevé, sur leur entreprise lorsqu’ils débutaient.

Comment l’éviter ? Commencez par répondre à ces deux questions : 

  • Qui va porter/utiliser/aimer ce produit ?
  • Pourquoi porteront-ils.elles/utiliseront-ils.elles/aimeront-ils.elles ce design (et pas celui d’un.e autre) ?

Définissez votre public cible avant de commencer à concevoir.

Une fois que vous aurez une idée précise du profil de votre client.e idéal.e, il sera beaucoup plus facile de créer votre produit. 

Et en plus, si vous consacrez suffisamment de temps à l’étude de votre niche dès maintenant, vous saurez également mieux promouvoir votre produit par la suite. 

2. Choisir le mauvais produit pour vos designs 

Tous les designs ne conviennent pas à tous les produits. Votre design est prêt ? Super ! Vous devez maintenant choisir avec soin les bons produits sur lesquels l’imprimer.

Voici quelques conseils à garder à l’esprit lorsque vous choisissez vos produits de print on demand :

  • Sélectionnez des produits qui sont pertinents pour votre niche

Ne choisissez pas des produits simplement parce qu’ils sont bon marché ou qu’ils ont des marges importantes. Demandez-vous d’abord si votre public cible en a réellement besoin. 

Par exemple, il est logique de proposer un mug émaillé ou une veste imperméable aux amoureux.ses du camping. Cependant, ces mêmes produits n’auront probablement pas de succès auprès de gamers.

  • Faites correspondre le design au produit que vous choisissez

On s’explique : vous penchez pour des motifs inspirés de l’automne ? Imprimez-les sur des couvertures douillettes et des sweats à capuche chauds. Vous préférez des motifs tropicaux ? Ajoutez-les sur des vêtements de plage, des débardeurs et des tongs.

Maillot de bain all over Source : Printful
  • Privilégiez les produits en impression all over pour vos motifs.

Les motifs ressortent mieux sur les produits imprimés en all over. La technique de personnalisation all over vous permet de recouvrir entièrement le vêtement de votre motif, sans laisser d’espace blanc. C’est le meilleur choix pour les motifs car vous n’êtes pas limité.e par une zone d’impression particulière.

Découvrez nos hauts, sweat-shirts, leggings, sacs et autres produits avec impression all over.

all over print apparel
Sweat all over unisexe et Pantalon de sport all over homme. Source : Printful
  • Faites imprimer vos photos sur des posters ou toiles

Les photos constituent des designs parfaits pour les posters car la photographie est plus nuancée que l’art graphique. Cela garantira des résultats plus nets que sur tout type de vêtement.

  • Priorisez la typographie et les graphiques pour l’impression DTG

Si vos créations contiennent des graphiques ou du texte, l’impression DTG est la technique de personnalisation à privilégier. Il s’agit d’une méthode d’impression qui pulvérise l’encre directement sur le vêtement. Elle vous permet d’imprimer des motifs très détaillés sans limitation de couleur.

3. Ne pas étudier l’offre de vos concurrent.e.s

Beaucoup de débutants.es en e-commerce pensent connaître les besoins des acheteurs.euses sans même faire des recherches. Au lieu de faire des suppositions et risquer de rater votre cible, informer-vous sur les offres disponibles sur le marché et les produits de vos concurrents.es. Cela vous permettra de tirer des conclusions et prendre des décisions professionnelles bien réfléchies sur ce qui fonctionnera pour votre marque. 

Faire des recherches sur l’offre de vos concurrent.e.s avant de créer la vôtre vous aidera à comprendre :

  • Quels types de couleurs, de polices et de styles de conception sont populaires auprès de votre niche.
  • Quels types de produits sont déjà disponibles et ceux qui manquent.
  • La tarification et commercialisation des produits similaires.

Par exemple, si vous souhaitez vendre des cadeaux personnalisés pour les enseignant.e.s, commencez par chercher sur Google « cadeaux personnalisés pour les enseignant.e.s ». Regardez ce qui est disponible sur des marketplaces comme Etsy ou Amazon. Dressez une liste des produits qui apparaissent en premier et évaluez ce qui les démarque des autres. 

Plus important encore, réfléchissez à la manière de rendre vos produits meilleurs/plus pertinents que ceux déjà disponibles.

4. Copier les designs d’une autre marque

Imprimer sans autorisation les idées de quelqu’un d’autre n’est pas une bonne idée. Pourquoi ? Vous risquez des conséquences juridiques pour violation du droit d’auteur. Et en plus, vous perdrez du temps à créer des produits que votre fournisseur de print on demand risque de refuser d’imprimer.

Pour que Printful puisse imprimer vos produits, vous devez être propriétaire du contenu que vous soumettez ou avoir le droit de l’utiliser, de l’afficher et de le revendre. Consultez notre blog sur les droits d’auteur et nos directives en matière de contenu acceptable pour vous assurer que vos designs répondent à nos exigences.

Créez vos propres designs au lieu d’essayer de reproduire ceux d’une autre boutique. Vous n’en serez que plus fier.ère et votre marque plus unique.

5. Ne pas suivre les instructions sur les fichiers d’impression

La qualité de vos produits dépend des fichiers d’impression que vous soumettez. Si vous ne respectez pas les instructions de fichier (résolution, couleur, transparence, etc), c’est la qualité de votre produit qui en paiera le prix.

Les erreurs commises en matière de fichiers d’impression sont nombreuses, mais voici quelques-unes des plus courantes :

  • Utilisation d’images à faible résolution
  • Ne pas supprimer correctement les arrière-plans
  • Utilisation de la transparence dans les conceptions
  • Inclure du texte minuscule
  • Utilisation d’effets de fondu, d’effets lumineux ou de couleurs néon.

Nous avons rassemblé pour vous quelques ressources qui vous seront utiles pour créer des fichiers d’impression de qualité :

Et n’oubliez pas consulter l’onglet “instructions de fichiers » sur chaque page produit pour optimiser votre conception et obtenir un résultat optimal.

6. Ne pas commander des échantillons de produits 

Essayer de vendre des produits que vous n’avez jamais vus en personne est également une erreur. De nombreux.euses débutant.e.s pensent qu’il suffit de voir des maquettes et que commander des échantillons est un gaspillage d’argent. Faux.

La commande d’échantillons est une étape que vous ne devriez pas négliger car elle vous permet de :

  • Vérifier la qualité du produit
  • Voir le rendu de votre design sur le produit 
  • Prendre vos propres photos du produit
  • Répondre aux questions des clients.es.

Si vous ne vous fiez qu’aux maquettes, vous ne saurez jamais à quoi ressemblent vos produits dans la vraie vie et cela peut vous coûter la satisfaction de vos client.e.s et ternir la réputation de votre entreprise. Pour créer une marque durable et de qualité, il est préférable de toujours commander des échantillons de produits.

Inscrivez-vous à Printful et profitez de -20 % sur les échantillons

7. Ne pas demander d’avis avant de commercialiser vos produits

Quelle est la plus grande erreur de tout.e débutant.e en e-commerce, selon les clients.es de Printful ? Ne pas demander l’avis des gens. 71 % de nos répondant.e.s estiment que cet oubli a eu un impact négatif sur leur activité.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les e-commerçant.e.s évitent de demander un retour sur leurs produits. Certains ne savent pas à qui s’adresser, d’autres sont timides à l’idée de partager leurs idées commerciales, et d’autres encore ont peur de se faire voler leurs créations.

Il est rare de créer le design parfait dès le premier essai, c’est pourquoi vous devez absolument demander des avis de retours pour l’améliorer.

Comment pouvez-vous obtenir des retours ?

Trouvez des discussions sur des forums et des groupes Facebook par exemple. Publiez une photo de votre produit et demandez aux utilisateurs.rices ce qu’ils.elles en pensent. Demandez également l’avis de vos amie.s, votre famille. Cela ne prend que quelques minutes, ne coûte rien, et vous pourrez obtenir des commentaires constructifs qui vous aideront à améliorer vos produits, et même à réaliser des ventes. 

Erreurs concernant votre boutique en ligne et votre marketing

Une fois que vos designs sont prêts, place à la création et la promotion de votre boutique en ligne.

Pour cela, vous devez choisir une plateforme d’e-commerce, concevoir votre boutique, y ajouter des produits, configurez un moyen de paiement et, enfin, faire la promotion de votre boutique et de vos produits. 

Voici les 13 erreurs qui reviennent souvent lors de ses différentes étapes.

8. Ne pas choisir la bonne plateforme d’e-commerce 

La plateforme d’e-commerce que vous choisirez définira l’apparence et le fonctionnement de votre boutique. Vous devez donc la choisir avec soin.

Lorsque vous choisissez une plateforme d’e-commerce, vous vous engagez à respecter ses règles, ses coûts et ses limites. Une erreur fréquente consiste à choisir une plateforme d’e-commerce sans l’avoir correctement étudiée, pour se rendre ensuite compte qu’elle ne répond pas tout à fait à vos besoins ou à votre budget.

Si vous avez choisi Printful comme service de print on demand, il existe plus de 20 plateformes d’e-commerce auxquelles vous pouvez connecter votre boutique : des marketplaces comme Etsy et eBay, des plateformes de création de sites Web comme Shopify et Wix, etc.

Source : Intégrations sur la page d’accueil Printful

Quelle est la meilleure plateforme d’e-commerce pour vous ? Voici quelques éléments à prendre en compte pour bien la choisir :

  • Le temps qu’il faut pour y créer une boutique 
  • Si elle est adaptée aux débutants.es
  • Quels sont les frais mensuels et les frais de transaction
  • Quels processeurs de paiement sont disponibles sur cette plateforme
  • Quelles sont les fonctionnalités disponibles

Vous pouvez également répondre à ce quiz pour obtenir nos recommandations de plateformes d’e-commerce qui pourraient vous correspondre.

Étudier les différentes options de plateformes d’e-commerce vous prendra probablement quelques heures. Mais il vous faudra bien plus de temps (des jours, voire des semaines) pour migrer votre boutique vers une autre plateforme d’e-commerce par la suite, si celle que vous avez choisi ne vous convient pas. Commencez donc à faire des recherches dès maintenant pour éviter de tout recommencer plus tard.

9. Se contenter d’une mise en page peu professionnel pour votre boutique en ligne

L’aspect général de votre site web peut inciter votre client.e à passer à l’achat ou au contraire, le.la faire prendre ses jambes à son cou.

De nos jours, la plupart des acheteurs.euses mènent leur petite enquête pour s’assurer que tout soit légitime avant de faire leurs achats. Une petite inspection rapide du site et quelques clics peuvent en dire long sur une boutique en ligne. 

Si certains boutons ne fonctionnent pas, ou si les clients.es ne peuvent pas trouver les politiques ou les coordonnées de votre boutique, vous perdrez très probablement leur confiance.

Examinons de plus près certains aspects importants de la conception d’une boutique en ligne :

  • Simplifier la navigation

Les nouveaux.elles propriétaires de boutiques en ligne ont tendance à vouloir impressionner leurs clients.es en leur offrant des expériences uniques sur leurs sites web. Par conséquent, la mise en page de la boutique devient souvent trop complexe et encombrée d’éléments, et les clients.es peuvent s’y perdre.

La navigation de la boutique en ligne doit être aussi simple et directe que possible. Un site minimaliste et facile à naviguer vaut mieux qu’un site surchargé sur lequel vos client.e.s trouveront difficilement ce qu’ils.elles recherchent. 

  • Rendre les politiques de sa boutique claires et facilement accessibles

Beaucoup de gens pensent que personne ne lit les politiques. Mais ce n’est pas pour autant vrai. 

Que se passe-t-il si un colis se perd ? Et si le vêtement ne convient pas ? Que faire si la qualité ne correspond pas aux attentes ? Tout cela doit être clairement communiqué dans les politiques de votre boutique.

Ajoutez à votre site les politiques d’expédition, de retour, d’échange, de confidentialité, ainsi que les conditions générales, et veillez à ce qu’elles soient faciles à trouver et comprendre. Vos clients.es auront plus confiance en votre marque et se sentiront plus à l’aise pour acheter vos produits.

Pour améliorer encore plus l’expérience de vos clients.es, pensez à ajouter une FAQ et un guide des tailles.

Vous pouvez télécharger des modèles gratuits de politique à partir de notre article de blog.

  • Choisir un processus de paiement en une seule étape

Si le processus de paiement est long ou complexe, moins de clients.es termineront leurs achats. Une étude montre que 87 % des acheteurs.euses en ligne abandonnent leur panier (lien en anglais) si le processus de paiement est trop long.

Placer les bons éléments aux bons moments et aux bons endroits sur votre site est important si vous voulez augmenter vos ventes et le processus de paiement crucial. Ne faites donc pas passer vos clients.es par des étapes inutiles, comme la création d’un compte ou l’inscription à une newsletter lors du processus de paiement. Il est également conseillé d’éviter les distractions telles que les pop-ups, les bannières, les chatbots et les publicités. 

Nous ne le répéterons jamais assez : configurez une page de paiement simple que tout.e client.e puisse naviguer sans être distrait.e et en évitant de se tromper.

  • Optimiser la compatibilité de sa boutique pour les mobiles

En 2022, près de 73 % de toutes les ventes d’e-commerce se feront sur des appareils mobiles (site en anglais). Si vous concevez votre boutique principalement pour les utilisateurs.rices d’ordinateur, il est temps de revoir votre stratégie.

Voici ce que vous pouvez faire pour améliorer l’expérience de vos clients.es sur les appareils mobiles :

Découvrez d’autres conseils pour optimiser votre boutique pour les appareils mobiles dans notre article de blog.

10. Fixer des prix trop bas ou trop élevés

Imaginez que vous créez un produit génial. Vous fixez un prix modeste pour que votre produit soit abordable. Vous oubliez les taxes, les frais de transaction, les frais de plateforme d’e-commerce et les dépenses publicitaires. Résultat : vous finissez par dépenser plus que ce que vous avez gagné. Ça vous est déjà arrivé ?

Ne pas bien fixer ses prix est une erreur plus courante que vous ne l’imaginez. 43 % des personnes interrogées dans le cadre de notre enquête estiment qu’une tarification trop basse ou trop élevée de leurs produits a eu un impact négatif important sur leur entreprise.

Voici quelques conseils concernant la tarification de vos produits :

  • N’essayez pas d’être compétitif.ve uniquement en termes de prix. Avant de commencer à vous comparer à vos concurrent.e.s, déterminez un prix de détail viable afin de ne pas vendre à perte.
  • Lorsque vous évaluez le coût des produits, tenez compte des coûts de production, de conception et d’expédition, ainsi que des frais de transaction et des taxes.
  • N’oubliez pas les coûts fixes tels que les frais de domaine et de plateforme d’e-commerce.

Informer-vous sur les stratégies de tarification en e-commerce en lisant notre article sur comment fixer le prix de vos produits en ligne.

11. Rédiger des descriptions de produits peu claires

Avant tout, une description de produit doit être informative.

Qu’est-ce que cela signifie ? Elle doit fournir toutes les informations pertinentes dont vos clients.es peuvent avoir besoin sur un produit. Cela inclut des informations sur :

  • les tailles,
  • les options de couleur,
  • les matériaux et les instructions d’entretien,
  • les délais de production et d’expédition,
  • le transporteur,
  • et les politiques de votre boutique.

Une fois que votre description contient toutes les informations nécessaires, vous pouvez faire preuve de créativité dans la formulation pour la rendre plus amusante et attrayante.

Le deuxième objectif d’une description de produit est de convertir les utilisateurs.rices en acheteurs.euses. Essayez donc :

  • D’employer des mots captivants et convaincants.
  • De privilégier les listes à puces aux paragraphes.
  • De ne pas écrire plus qu’il n’en faut. 
  • D’optimiser le référencement de vos descriptions pour aider vos produits à se bien positionner sur Google.
  • D’éviter de copier-coller la même description pour plusieurs produits car cela signale aux moteurs de recherche qu’il s’agit de contenu dupliqué.

12. Utiliser des images de produits génériques ou de mauvaise qualité 

Lors d’achats en ligne, les images des produits jouent un rôle extrêmement important dans la décision d’achat du.de la client.e.

Une très bonne photo peut aider les acheteurs.euses à évaluer la qualité du tissu, de l’impression, de la couleur, de la taille et de la coupe. Les photos de produits sont également un bon moyen de communiquer l’identité de votre marque.

Utiliser des images génériques c’est bien, mais prendre vos propres photos c’est bien mieux. 

Pour créer des visuels attrayants et de qualité, vous n’avez pas besoin d’investir dans un équipement coûteux. Commencez par commander des échantillons de produits et prenez des photos avec votre smartphone.

Les selfies, les photos devant un miroir et les flatlays (des photos de produits posés à plat) sont des formats populaires car ils présentent les produits dans un cadre réaliste et aident les clients.es potentiel.le.s à s’identifier à votre marque et à se projeter avec vos produits.

13. Négliger les avis de clients.es 

De nos jours, les avis de produits influencent énormément les décisions d’achat des acheteurs.euses en ligne. En fait, 90 % des consommateurs.rices (lien en anglais) lisent entre 5 et 10 avis sur des produits avant de faire confiance à une marque. 

Les avis sont importants pour plusieurs raisons : ils instaurent la confiance, fournissent une preuve sociale et vous aident à être mieux classé.e sur Google. Il existe deux types d’erreurs liées aux avis de produits :

  • Certain.e.s propriétaires de boutiques ne reconnaissent pas leur importance et n’offrent pas l’option aux clients.es de rédiger des avis sur leur site web. S’il n’y a aucun moyen de soumettre un avis, vous ne disposerez pas de preuves sociales qui vous aideront à gagner la confiance des acheteurs.euses et à augmenter votre notoriété. 
  • D’autres essaient de donner l’impression que leur marque est de bonne qualité et digne de confiance en rédigeant de faux avis. Le fait d’avoir des tonnes d’avis 5 étoiles alors que votre marque est nouvelle éveille les soupçons et peut facilement décourager les utilisateurs.rices de finaliser leurs achats.

La meilleure façon de recueillir des avis est de le faire de manière organique. Activez les avis sur votre site Web et incitez vos clients.es à laisser des commentaires. Et s’il est difficile pour vous d’obtenir des avis, pensez à offrir à vos clients.es des codes de réduction ou des remises sur leur prochaine commande en échange de leur avis. 

14. Ne pas offrir un bon service client.e

Ne pas prendre l’expérience client.e. au sérieux ou ne pas trouver le temps de fournir des réponses rapides peut nuire à votre marque sur le long terme. Un mauvais service client.e (réponses lentes, manque d’empathie, attitude grossière, etc) est un moyen infaillible de perdre des clients.es.

Vous devez toujours être là pour les acheteurs.euses. Soyez disponible via chat, e-mails ou dans la section commentaires sur les réseaux sociaux pour répondre aux questions qui peuvent vous être posées à tout moment.

En ce qui concerne le print on demand, les questions les plus fréquentes concernent les tailles, les délais de production et d’expédition et l’entretien des vêtements. Assurez-vous de connaître les détails de vos produits et d’être prêt.e à répondre à des questions très précises sur ce que vous vendez. Si vous ne trouvez pas de réponse, n’hésitez pas à contacter le service client.e de Printful. On se fera un plaisir de vous aider.

15. Ne pas optimiser le référencement de votre site pour les moteurs de recherche

45 % des clients.es interrogé.e.s dans le cadre de notre enquête estiment que ne pas optimiser le référencement de leur boutique a eu un impact négatif sur leur marque. S’il y a une erreur en e-commerce que vous devez à tout prix éviter, c’est d’ignorer le référencement.

L’optimisation de votre contenu pour les moteurs de recherche améliorera le positionnement de votre site sur Google et attirera un maximum de visiteurs.euses sur votre boutique de manière organique. 

Votre contenu, y compris les descriptions de produits, les photos, la page « À propos » de votre marque et la page d’accueil sont autant d’opportunités d’attirer l’attention de Google et de bien vous positionner. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut :

  • Rechercher les mots-clés dans votre niche.
  • Optimiser les titres, les descriptions et les hashtags de vos annonces.
  • Proposer un contenu de qualité (écrit et visuel).
  • Recueillir des avis et maintenir des scores élevés.
  • Créer des liens vers votre site web.

Il faut du temps pour bien maîtriser le référencement. C’est pourquoi nous partageons sur notre blog de nombreux conseils de référencement pour les petites entreprises. Voici deux articles à consulter pour vous aider : 

16. S’attendre à faire des ventes sans faire de marketing 

Créer une boutique et ne pas promouvoir ses produits est une erreur classique.

De nombreux débutant.e.s en e-commerce investissent du temps dans la création de la boutique parfaite et de superbes produits, mais ne consacrent pas d’efforts au marketing. 

Et pourtant, réaliser sa première vente est une question de marketing. Pour attirer des client.e.s dans votre boutique, vous avez besoin d’une stratégie marketing clairement définie. Pourquoi ? Car elle vous aidera à :

La mise en place d’une stratégie de marketing peut paraître compliquée, mais ce n’est pas forcément le cas. Pas besoin d’un plan long et élaboré. Il suffit de se poser les bonnes questions et de faire preuve d’un peu d’intuition. 

Une fois que vous aurez un plan marketing défini, vous pourrez expérimenter différentes tactiques pour voir ce qui fonctionne. N’oubliez pas de toujours rester fidèle aux objectifs à long terme de votre entreprise et à l’identité de votre marque.

17. Ne pas communiquer l’histoire et les valeurs de votre marque

Petite ou grande, chaque marque a une histoire. Il y a toujours une raison de créer une entreprise en ligne, qu’il s’agisse d’une passion, d’une cause qui vous tient à cœur, d’un hobby, etc. Ne pas communiquer l’histoire de votre marque c’est rater une autre occasion de lui apporter de la valeur. 

Source : Printful

Pour créer une histoire de marque attrayante, soyez honnête et transparent.e sur la création de votre marque et sur les raisons qui vous ont poussé à le faire. Faites part de l’objectif de votre marque, de ses ambitions et de ses valeurs.

N’oubliez pas que tout ce que vous faites pour votre marque reflète son histoire : vos descriptions de produits, les textes de votre site, votre page « À propos« , vos publications sur les réseaux sociaux, vos articles de blog, vos commentaires, vos emails, etc. 

C’est ainsi que vous présentez votre marque au public et c’est de cette façon qu’il se rappellera de vous. Si votre histoire est honnête, engageante et cohérente partout, vous aurez tout gagné.

18. Ne pas profiter entièrement des réseaux sociaux 

Le succès de votre boutique en ligne dépend en grande partie de la façon dont vous utilisez les réseaux sociaux. 

Si vous les considérez comme une obligation ou une perte de temps, il est fort probable que vous perdiez votre temps. Mais si votre approche les concernant est “on récolte ce que l’on sème” et si vous y mettez du vôtre, vous aurez de grandes chances de propulser votre marque.

93 % de nos clients.es interrogés.es estiment que ne pas utiliser les réseaux sociaux à leur plein potentiel a eu un impact négatif sur leur activité. Ne laissez pas cela être le cas pour vous aussi.

Comment pouvez-vous tirer le meilleur parti des réseaux sociaux ? Voici quelques conseils :

  • Adoptez rapidement les dernières fonctionnalités

Prenez l’habitude de consulter toutes les dernières fonctionnalités proposées par Instagram, TikTok et les autres plateformes de réseaux sociaux, et soyez parmi les premiers.ères à les utiliser. Considérez-les comme une opportunité commerciale.

  • Soyez cohérent.e

Les réseaux sociaux sont l’occasion de créer des liens avec vos clients.es. Pour instaurer la confiance, vous devez être présent.e pour vos adeptes : publiez régulièrement, répondez aux commentaires et aux questions, etc. 

Pour garantir la cohérence de votre contenu sur les réseaux, élaborez un calendrier de publication. Vous aurez ainsi une vue d’ensemble claire des idées et des dates de vos publications, et vous disposerez d’un contenu de secours pour les jours où vous ne vous sentez pas créatif.ve.

  • Créez du contenu généré par les utilisateurs.rices

Le contenu généré par les utilisateurs.rices (CGU) est non seulement authentique, mais il fournit également une preuve sociale et convainc les nouveaux.elles clients.es d’acheter vos produits. Encouragez vos abonné.e.s à partager des avis, des photos et des vidéos, et partagez-les régulièrement.

Si votre public a besoin d’un petit coup de pouce pour vous fournir du contenu, organisez un petit concours sur les réseaux. Vous pouvez par exemple demander à vos abonnés.es de faire une story sur Instagram dans laquelle ils.elles porte un de vos produits, de vous taguer et offrir un bon d’achat au.à la gagnant.e.  

  • Privilégiez la qualité à la quantité

Certaines grandes entreprises publient du contenu plus de cinq fois par jour. Cela signifie-t-il que vous devez faire de même ? Non. Si vous débutez et que vous n’avez pas d’équipe, il est difficile de produire autant de contenu. Et ce n’est pas nécessaire. Un publication de qualité créera plus d’engagement que 10 communications bâclées. 

  • N’essayez pas d’utiliser toutes les plateformes existantes

Facebook, Instagram, TikTok, Twitch, Twitter, Youtube, Pinterest… Si vous créez une entreprise de print on demand seul.e ou avec une petite équipe, vous n’aurez pas forcément le temps de publier régulièrement sur toutes ces plateformes. Et vous n’êtes pas obligé.e de le faire !

Au lieu d’essayer d’être partout, choisissez 2 ou 3 plateformes que vous êtes sûr.e de maîtriser et où vous êtes sûr.e d’atteindre votre cible. Préparez du contenu spécifiquement pour ces plateformes et engagez-vous auprès de votre public. Ce sera beaucoup plus efficace que de diffuser le même contenu copié-collé sur toutes les plateformes.

19. Ne pas faire l’analyse des résultats de votre trafic et de vos ventes

Vous n’avez pas besoin d’une formation en analyse de données pour examiner les performances de votre boutique et déterminer ce qui a le mieux fonctionné. Évaluer les points forts et les échecs de votre entreprise est le meilleur moyen de prendre des décisions informées sur ce qu’il faut faire ou éviter à l’avenir.

L’analyse vous aide à comprendre le comportement de vos client.es, ce qui vous permet de planifier plus efficacement les lancements de produits et les campagnes de marketing.

Voici quelques-unes des principales métriques que vous devriez évaluer :

  • Le trafic de votre site web (combien de personnes visitent votre site)
  • Le taux de conversion (le pourcentage de visiteurs.rices de votre site qui ont effectué un achat)
  • La valeur du panier moyen (recettes divisées par le nombre de commandes)
  • Le taux d’abandon de panier (le pourcentage de visiteurs.rices qui ont commencé le processus de paiement mais n’ont pas terminé l’achat).

Comment pouvez-vous suivre et collecter toutes ces données ? 

  • Pour tout ce qui touche au trafic, Google Analytics est votre meilleur allié.
  • Search Console est un autre outil gratuit de Google qui vous aidera à analyser les performances de référencement de votre site. 
  • Le Tableau de bord de votre plateforme d’e-commerce vous fournira des données sur les conversions.

Même si vous n’avez vendu que quelques articles et qu’il n’est pas (encore) utile de calculer les taux de conversion, commencez à dresser une liste des produits les plus vendus. Analysez ce qui fait que ces produits se distinguent des autres. Qu’est-ce qui est spécial dans le design, la description ou les photos du produit ? L’avez-vous promu différemment ?

Au fur et à mesure que votre marque se développe, vous développerez un système plus élaboré d’analyse des résultats. Pour l’instant, prenez de petites mesures pour collecter des données, tirez des conclusions et commencez à prendre des décisions en fonction.

20. Ne pas se lancer

Qu’y a-t-il de pire que de commettre les erreurs dont nous avons parlé dans cet article ? Ne pas en faire parce que vous avez trop peur de vous lancer et d’échouer.

Ne pas se lancer est l’erreur la plus courante des entrepreneurs.es débutants.es. Vous pouvez passer d’innombrables heures à faire des suppositions sur les stratégies qui fonctionnent le mieux ou à rêver d’un succès immédiat. Mais ce n’est qu’en essayant, en échouant et en réessayant que vous finirez par atteindre votre public et réaliser des ventes.

Le print on demand est une question d’expérimentation, et toutes les expériences ne mènent pas toujours au succès. Pour réussir, commencez votre aventure d’e-commerce maintenant, apprenez des erreurs que nous avons citées ci-dessus et soyez prêt.e à faire les vôtres en cours de route.

Le succès de votre boutique est entre vos mains

Maintenant que vous connaissez les erreurs les plus courantes et que vous savez comment les éviter, il est temps de mettre ces connaissances en pratique. Commencez à créer votre propre boutique en ligne et faites-nous savoir comment ça se passe.

Démarrez votre entreprise de print on demand avec Printful

Recommandé pour vous

Guide complet sur le dropshipping

Par Elsa Casado Temps de lecture : 24 min

author

Par Laura François-Marie le sept. 15, 2022

Laura François-Marie

Laura est Spécialiste en Marketing de Contenu Français chez Printful. Issue d'une formation littéraire, elle s'est tournée vers l'enseignement avant de se trouver une passion pour le marketing, qui lui permet de faire travailler son imagination et sa créativité.

Laura est Spécialiste en Marketing de Contenu Français chez Printful. Issue d'une formation littéraire, elle s'est tournée vers l'enseignement avant de se trouver une passion pour le marketing, qui lui permet de faire travailler son imagination et sa créativité.

Recherche dans le blog

Détails

Laura François-Marie

Par Laura François-Marie

Temps de lecture : 29 min sept. 15, 2022

Recommandé pour vous

Guide complet sur le dropshipping

Par Elsa Casado Temps de lecture : 24 min

Qu'est-ce que Printful ?

Printful est un service d'impression et de dropshipping avec des centres d'exécution situés partout dans le monde. Nous aidons nos clients à suivre leur passion et à transformer leurs idées en marques et en produits.

  • S'inscrire gratuitement
  • Personnalisez des centaines de produits
  • Vendre en ligne sans inventaire
  • Atteindre des clients dans le monde entier

Créez des produits uniques pour vous-même ou commencez à gagner de l'argent avec vos créations !

Se lancer